Continuité des enseignements mars 2020

INFORMATION IMPORTANTE

Conformément aux décisions annoncées hier par Monsieur le Président de la République, les cours sont suspendus à compter du lundi 16 mars 2020.

 

L'équipe enseignante se réunit lundi 16 mars afin d'organiser la continuité pédagogique des enseignements à compter du mardi 17 mars 2020. Des contenus pédagogiques seront diffusés quotidiennement selon les emplois du temps des élèves, sur Pronote (ou par courrier en l’absence de connexion internet).

Les élèves seront contactés en début de semaine par un professeur pour préciser cette organisation.

Les plateformes informatiques qui seront utilisées sont PRONOTE et Monlycee.net.

Si vous rencontrez des difficultés liées à vos identifiants et mots de passe, merci de contacter M. Ricard (Référent  numérique) via l'adresse mail suivante:

 

aideinfofl.eleves@gmail.com

 

Vous recevrez en retour les informations nécessaires à la bonne utilisation de ces services.

Lien pronote:

https://0941972h.index-education.net/pronote/?fd=1

lien Monlycee.net:

https://ent.iledefrance.fr/auth/login?callback=https%3A%2F%2Fent.iledefrance.fr%2Ftimeline%2Ftimeline

 

 

Projet du Collectif Quatre Ailes

Tout au long de l’année scolaire, le collectif Quatre Ailes a mené des ateliers aux collèges Henri Wallon, Molière et au lycée Fernand Léger d'Ivry-sur-Seine. Les élèves ont créé des films animés (dessin, voix, montages ...).

 

Un zoom sur le projet mené avec le collectif quatre ailes a été publié sur le site internet de la DSDEN

Voici le lien vers le compte-rendu du projet:
http://www.ia94.ac-creteil.fr/actualite/zoom/zoom1819/2018_quatre_ailes.htm

 

La vidéo du projet réalisé avec les élèves du lycée Fernand Léger

Dans le cadre de la résidence du Collectif Quatre Ailes à Ivry/Seine en partenariat avec le Théâtre Antoine Vitez, les élèves de l’UPE2A du lycée Fernand Léger ont mené à bien un projet artistique particulièrement ambitieux, dont la réalisation s’est étalée de décembre 2017 à mai 2018.

 

Cette classe accueille une vingtaine d’élèves venus de quatorze pays différents. Ils sont âgés de seize à dix-huit ans, et ont connu des parcours variés, mais souvent difficiles. Certains sont mineurs isolés, d’autres réfugiés politiques. La fonction de l’UPE2A est de leur apprendre le français afin qu’ils puissent poursuivre une scolarité harmonieuse, mais également de les accueillir dans notre pays et de les aider à se reconstruire, afin qu’ils puissent bâtir un parcours de vie serein. Pour l’ensemble de ces objectifs, le passage par un projet artistique est particulièrement porteur.

Nous avons choisi cette année de travailler à l’élaboration de dioramas sonores sur des créatures fantastiques issues de la culture des élèves. Cette thématique provient du croisement des deux créations théâtrales en cours de la compagnie Quatre Ailes, Après le tremblement de terre d’après le recueil de nouvelles d’Haruki Murakami, où des animaux fantastiques et ce qu’ils symbolisent jouent un rôle central, et Black Out, d’après le roman graphique de Brian Selznick, dont l’intrigue repose en partie sur les dioramas du Museum d’Histoire Naturelle de New-York.Fil rouge de l’année, ce projet a été notamment l’occasion d’aborder la manière dont les créatures fantastiques servent à incarner nos angoisses et peurs profondes. Sans que nous ayons à l’expliciter, cette entrée a été évidente pour les élèves : dès la première séance, l’un d’entre eux a exprimé que son monstre symboliserait Daesh, tandis qu’un autre souhaitait mettre en scène le dictateur de son pays. 

Ce projet a été l’occasion de magnifiques rencontres et de temps de partage, d’abord avec les artistes du Collectif Quatre Aile ? Ceux-ci nous ont présenté leurs créations théâtrales et nous ont accompagné tout au long du projet, qui repose sur leur expertise, leurs conseils et leur travail. Mais aussi avec les élèves de UPE2A NSA du collège Molière, qui ont réalisé un projet jumeau sur le thème des créatures hybrides. Ensemble, les élèves des deux classes ont présenté, par binôme, la pièce Après le tremblement de terre aux quatorze classes du Collège Molière qui allaient la voir. Les élèves de l’UPE2A de Fernand Léger ont présenté chacun une créature fantastique à ceux de l’UPE2A NSA du collège Molière, et ce sont les élèves de Molière qui ont voté pour les cinq créatures pour lesquelles un diorama a été réalisé. A l’inverse, les élèves de Fernand Léger ont sélectionné les cinq animaux hybrides retenus pour Molière. Les élèves des deux établissements se sont retrouvés à trois autres reprises, deux fois au théâtre et une fois au cinéma.

Ainsi nous avons pu, au fil de l’année, travailler les compétences langagières et culturelles des élèves en situation. Ceux-ci ont notamment été amenés à construire une définition de « diorama » à partir d’œuvres qui leur étaient projetées, à rédiger un texte informatif détaillé sur leur créature, puis à réaliser un schéma légendé afin de présenter au Collectif leur projet de diorama. Ils ont dû réaliser des recherches sur le cadre de vie naturel des différentes créatures, afin de construire leur décor. Lors d’un atelier d’écriture, ils ont rédigé un conte inventé sur leur créature, puis se sont entrainés à le mettre en voix. Ce travail a été nourri par la lecture de textes littéraires et la fréquentation de spectacles théâtraux et cinématographiques.

La réalisation technique du diorama a été particulièrement complexe et exigeante pour nos élèves. Elle a exigé d’eux un travail d’équipe organisé et méticuleux, et ils expriment une fierté toute particulière pour le rendu final, dont ils soulignent le caractère « adulte » et « professionnel ».

Celui-ci a été réalisé lors d’une journée mémorable, où le Collectif Quatre Ailes est venu finaliser notre travail, assemblant les différents éléments fournis par les élèves grâce au logiciel de maping Resolum Arena 6, qui a permis de réaliser les projections d’images sur les éléments fixes de la boîte des dioramas, créant des effets de volume et de mouvement. Le Collectif a réalisé les prises de vue des dioramas finalisés. En parallèle, il a effectué les prises de son, enregistrant les élèves qui lisaient leur récit, afin de réaliser la bande-son. Pour garder une trace de ces moments magiques, il a réalisé une vidéo qui permet de prendre conscience de l’ampleur du travail réalisé et de sa poésie, que l’on peut visionner en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=Q-t0wybP04A&feature=youtu.be. C’est elle qui a été projetée lors de la restitution finale au Théâtre Antoine Vitez, le 9 mai 2018. Cela a été l’occasion d’admirer le travail des élèves des UPE2A des collèges Molière et Wallon, d’échanger à ce sujet et de clôturer ce beau projet.

 

Laurence Kanouté, Professeure de Français, coordinatrice de l’UPE2A du Lycée Fernand Léger (Ivry).

 

«